CITADEL-205

Promoteur

INCYTE

Phase

Phase II

NCT

Lien vers la fiche

Indication

Lymphome à cellules du manteau en rechute / réfractaire

Description

Patients atteints de lymphome à cellules du manteau en rechute ou réfractaire avec confirmation histologique, ayant reçu antérieurement 1 à 3 lignes de traitement.

L’étude comporte 2 cohortes :

– Cohorte 1 : patients ayant précédemment reçu de l’ibrutinib (n = 60).

– Cohorte 2 : patients n’ayant pas précédemment reçu d’inhibiteur de la BTK (n = 60)

 

La Cohorte 1 et la Cohorte 2 seront conçues, menées et analysées séparément.

Les patients de la Cohorte 1 et de la Cohorte 2 seront affectés de manière aléatoire à l’un des 2 schémas thérapeutiques de l’étude comme suit :

– Traitement A : INCB050465 20 mg une fois par jour pendant 8 semaines, suivi de 20 mg une fois par semaine.

– Traitement B : INCB050465 20 mg une fois par jour pendant 8 semaines, suivi de 2,5 mg une fois par jour.

 

Étude multicentrique, en ouvert, à 2 cohortes portant sur l’INCB050465, un inhibiteur de PI3Kδ, dans le cadre du lymphome à cellules du manteau en rechute ou réfractaire, précédemment traité avec ou sans un inhibiteur de la BTK.

Principaux critères d’inclusion

1. Hommes et femmes âgés de 18 ans ou plus.

2. Échec documenté d’atteindre au moins une RP avec le schéma thérapeutique le plus récent ou progression de la maladie documentée après le schéma thérapeutique le plus récent.

3. MCL confirmé pathologiquement, avec documentation de la surexpression de la cycline D1 ou t(11;14).

4. Lymphadénopathie ou tumeur maligne extranodale du tissu lymphoïde mesurable par radiographie (définie par la présence de ≥ 1 lésion mesurant > 1,5 cm dans la plus grande dimension et ≥ 1,0 cm dans la plus grande dimension perpendiculaire, comme évalué par TDM ou imagerie par résonance magnétique (IRM).

5. Les patients doivent accepter de subir une biopsie incisionnelle ou excisionnelle d’un ganglion lymphatique provenant d’une adénopathie accessible ou de fournir la plus récente biopsie tumorale archivée disponible.

6. Indice de performance (Eastern Cooperative Oncology Group, ECOG) ≤ 2.

7. Clairance de la créatinine selon Cockcroft and Gault ≥ 50 mL/min.

Principaux critères d’exclusion

. Antécédents de lymphome du système nerveux central (primaire ou métastatique).

2. Traitement précédent par Idélalisib, d’autres inhibiteurs sélectifs de la phosphoinositide 3-kinase (PI3K) δ ou un inhibiteur pan-PI3K.

3. Greffe allogénique de cellules souches au cours des 6 derniers mois, ou maladie du greffon contre l’hôte en cours suite à une greffe allogénique, ou greffe autologue de cellules souches au cours des 3 derniers mois précédant la date de la première dose du traitement de l’étude.

4. Infection par le virus de l’hépatite B (VHB) ou de l’hépatite C (VHC) : les patients positifs à l’antigène de surface du virus de l’hépatite B ou à l’anticorps anti-antigène nucléocapsidique du virus de l’hépatite B seront éligibles s’ils sont négatifs pour l’ADN du VHB ; un traitement antiviral prophylactique sera envisagé pour ces patients. Les patients positifs pour l’anticorps anti-VHC seront éligibles s’ils sont négatifs pour l’ARN du VHC.

5. Utilisation ou utilisation prévue au cours de l’étude de médicaments interdits, y compris les inhibiteurs ou les inducteurs puissants du cytochrome P450 3A4 dans les 14 jours ou 5 demi-vies (selon ce qui est le plus long) avant la première dose du produit à l’étude.

5. Screening QTc selon Frederica > 450 ms.

État de l'essai

Ouvert aux inclusions

Site(s)

Henri-Mondor / Pitié-Salpêtrière

Investigateur principal

Henri-Mondor : Pr. Corinne HAIOUN corinne.haioun@aphp.fr

Pitié-Salpêtrière : Dr Sylvain CHOQUET

 

Contact(s)

Henri-Mondor :

Marie-Claude BASSENE marie-claude.bassene@aphp.fr

Aurélie PAPADOPOULOS aurelie.papadopoulos@aphp.fr

 

Pitié-Salpêtrière :

Kahina RAAB kahina.cherifi@aphp.fr